Ou pouvez-vous étudier LLSH en France ?

étudier LLSH en France

Publié le : 19 janvier 20234 mins de lecture

Après le bac, la grande question est de savoir : sur quoi vais-je continuer les études ? En France, les bacheliers peuvent continuer vers les études universitaires ou opter pour des formations. Parmi les plus prisés en France, il y a les études en Lettres, Langues et Sciences humaines qui sont donc un parcours qui s’effectue dans le contexte universitaire.

Ce que l’université de Chambéry propose

Les études sur l’UFR Lettres, Langues et Sciences humaines s’étendent du parcours licence jusqu’en doctorat. En conséquence, les études en LLSH sont des études à long terme, car aller en doctorat signifie consacrer huit ans d’études sur une discipline particulière. Pour le diplôme licence, l’université propose des parcours en histoire, en langue étrangère appliquée, en lettre moderne, en information et communication, en langues, littérature et civilisations étrangères et régionales, psychologie et enfin en sociologie. Effectivement, les études s’étendent sur trois ans. Pour le master, les choix s’ouvrent selon ces études de la troisième année. Vous pouvez par exemple poursuivre en master langue, littérature et civilisation étrangère et régionale. En psychologie, les études se poursuivent dans une spécialité orientée vers les enfants et les adolescents. Mais encore, après une licence en histoire, il est possible de continuer en master métiers du patrimoine.

Angers

L’université d’Angers propose aussi des études en UFR Lettres, Langues et Sciences humaines. Elle propose aux étudiants de poursuivre les études jusqu’en Master en passant évidemment par une licence. L’université d’Angers pourvoit deux types de licences : la licence dans une discipline scientifique et une licence pro tournée davantage vers le métier. La première recouvre les études classiques du LLSH à savoir : histoire, psychologie, géographie, langue étrangère appliquée, lettres. Quant aux licences pros, elle porte sur : aménagement paysager, intervention sociale spécialisée dans les handicaps, coordination et vieillissement, en MDSU ou métier du développement social urbain et enfin une licence pro sur les métiers en bibliothèque. Au-delà de la troisième année, le diplôme master s’ouvre sur : le master chargé de développement entrepris et territoires durables, le master didactique et politiques linguistiques, en MERF ou métier de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, premier degré, master métier de la traduction et d’autre mater dit professionnel.

Pour terminer : Grenoble

Effectivement, pour terminer ces études et aller en doctorat vu que certaines universités ne proposent que le master, vous pouvez vous orienter vers Grenoble dans son école doctorale. Selon votre domaine de recherche dans les études en Lettres, Langues et Sciences humaines, ce dernier peut vous accueillir sur ces six unités de recherche. Pour ceux qui ont fait des études axées dans en Lettres et Langues, vous pouvez intégrer : ILCEA4 (Institut de Langues et Culture d’Europe, Amérique, d’Afrique, Asie et Australie, LIDILEM (Laboratoire linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles LITT&ART portant sur Arts et pratiques du texte, de l’image, de l’écran et de la scène) et enfin le Groupe d’études et de recherche sur la culture italienne. Pour ceux qui ont choisi les études en sciences de l’information et de la communication, vous pouvez intégrer GRESEC ou Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication. Enfin, il y a le Laboratoire d’Informatique de Grenoble.

Plan du site