Lettres, Langues et Sciences humaines : Doctorat

terminer son cursus avec un doctorat

Publié le : 19 janvier 20234 mins de lecture

Les études universitaires suivent un mode d’enseignement LMD c’est-à-dire Licence, Master et Doctorat. Cette petite gradation montre bien que le Doctorat est un diplôme marquant l’achèvement des études universitaires. C’est une étude qui en principe s’étend sur trois années. Aussi, pourquoi ne pas terminer son cursus par un doctorat.

Les compétences d’un doctorant

Pour un bref calcul, les études universitaires comptent huit années d’études jusqu’à en arrivé à l’école doctorale en passant évidement par une licence générale et deux années de Master recherche. En termes de connaissance, le bagage d’un doctorant est ce qui est de plus riche. Connaissances livresques, théoriques, mais aussi pratiques, car jusqu’à arriver en doctorat il a été amené à faire des travaux de terrain. C’est donc une personne dotée d’une faculté d’autonomie pouvant s’adapter à diverses situations bien qu’il est reproché à ces personnes d’être trop intellectuelles et trop théoriques. Leurs grandes capacités de réflexion leur permettent d’être de personnes demandées dans des lieux et des cadres importants de la vie.

Pour ce qui est des études en Lettres et Langues

Les doctorants ont Lettres et Langues maîtrisent tout à fait les parcours en Langues étrangères et appliquées, de même que les lettres modernes et anciennes. Les connaissances de la littérature sont donc tout à fait approfondies. Comme la finalité du doctorat va dans le sens d’une soutenance de thèse. Il implique alors que le doctorant s’ouvre en multipliant davantage les travaux de terrain, car dans ce domaine la culture du pays, mais aussi des pays étrangers est importante. Pour parfaire son parcours, il est aussi mené à suivre des séminaires et des communications relatives à son domaine de recherche. Dans ce contexte, il est indispensable que les doctorants intègrent des laboratoires et des centres de recherche. En termes de formation, outre ces recherches personnelles, il existe aussi des séances d’encadrement.

Les doctorants en Sciences humaines

Selon les chiffres du Ministère de la Recherche supérieure, pour l’année universitaire 2014-2015, il a été recensé 12 916 doctorants pour le cursus Sciences humaines à travers toute la France. Pour les parcours proposés en sciences humaines comme la psychologie, la sociologie, la communication, il est tout à fait possible de continuer ces études jusqu’en doctorat. Pour ce faire, dans  le cadre de la formation, il est préconisé d’intégrer des équipes de chercheurs réunis dans des laboratoires ou centres de recherche. Pour les sciences humaines, le doctorant peut faire le choix de rester dans l’enseignement universitaire ou intégrer le monde professionnel. Pour ce faire, il faut mettre en avant la dimension polyvalente du docteur, car ce diplôme revêt une dimension parfois négative dans le monde professionnel.

Plan du site